Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:48

P1060694.JPG

 

 

Après analyse de l'état de conservation des grisailles en face intérieure pour les vitraux du 16ème siècle, et la nature des dépots en face externe ; nous avons opté pour :

  - une première opération de nettoyage à sec et application d'un biocide par pulvérisation.

  - puis application de lingettes inbibées d'éthanol et d'eau déminéralisée.

 

En face intérieure comme en extérieure ces applications nous on permis de redonner une lecture beaucoup plus nette des verrières en ôtant une fine couche de polène, d'algues, de poussières et de lichen.

 

L'ensemble de ses opérations c'est réalisé en vérifiant régulièrement l'état des lavis extérieure ainsi que la solidité des grisailles internes.

 

Avant nettoyage

face exterieure

F2 avant netoyage 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040068P1060424 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  avant                                                                                                                           après

 

 VITRAUX DU XVIème SIECLE

 

Des centaines de personnages, célèbres ou inconnus, réels ou mythiques, s'animent pour composer ces tableaux peints de vie et de couleurs qui relatent la vie du Christ, celle de la Vierge et la légende Dorée de plusieurs saints. Cet ensemble de 8 vitraux, dont sept entiers, a été fabriqué entre 1546 et 1550 par des ateliers différents. Il est classé aux Monuments Historiques depuis 1902.

 

LE VITRAIL DE SAINT JACQUES (Bras sud)

P1060423.JPG

 

Selon la légende, le corps de Saint Jacques, confié aux flots puis déposé sur une charette tirée par des taureaux sauvages, fut guidé par la Providence jusque dans le palais de la reine de Galice, aujourd'hui Saint Jacques de Compostelle. Le thème du saint qui voyage après la mort dans une barque ou dans une auge de pierre est également très prisé des populations celtiques de même que l'utilisation de bovins pour connaître la volonté divine. A Spézet, le tradition veut que l'emplacement de l'ancienne chapelle de Saint Antoine au bourg correspondit à l'endroit où s'arrêtèrent deux boeufs tirant une charette qui contenait la première pierre de l'édifice.

 

La fenêtre porte la date de 1548 en chiffres romains et l'inscription "Charles Quapion fabrique", du nom du fabricien de l'année, en fait Campion, comme le vitrail de Saint Laurent (Bras nord).

(d'après le livre de Claire Arlaux - Notre Dame du Krann de Spézet)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE BIHAN VITRAUX - dans vitraux
commenter cet article

commentaires

 le bihan titre photos

 

       CREATIONS ET RESTAURATIONS 

                  VITRAUX

          REOUVERTURE EN OCTOBRE 2010

               3 rue Michel Marion

                29000 Quimper

                02 98 55 74 78

                  antoinelebihan29@laposte.net

Fondée en 1791 - pour les particuliers et les

édifices religieux - nombreuses références

 

Recherche

HISTORIQUES

  16-rue-traverse.gif 

 

 En 1791, Pierre Saluden travail le vitrail avec son frère à Saint Pol de Léon(29). En 1808, il crée son atelier à Landerneau(29), pour ne pas faire concurence à son frère. Lui succède son fils François SALUDEN puis on petit fils Pierre SALUDEN. 

En 1908, Auguste (fils de Pierre Saluden) et Anna SALUDEN créent un atelier à Brest.  Suite à la destruction de Brest, installation de l'atelier à Quimper, repris par Yves LE BIHAN (gendre d'Anna) : VITRAUX LE BIHAN SALUDEN

En 1963, reprise de l'atelier par Jean Pierre LE BIHAN -1985, embauche Antoine Le Bihan (fils) - 1993, création de la SARL JP LE BIHAN VITRAUX  - 2000, départ en retraite de Jean Pierre - 11 septembre 2009 - fermeture de la SARL

octobre 2010 - réouverture de l'atelier le bihan vitraux par Antoine Le Bihan.

 

A ce jour, l'atelier a réalisé de nombreuses restaurations dont les cathédrales de Quimper (29), de Saint Pol de Léon (29), de Nantes (44), de Vannes (56), de Rennes (35), Laval (53).

L'atelier a réalisé des créations avec des artistes tels que Alain BERRAULT, René QUERE, François DILASSER, Mme COATALEM, Hung RANNOU, Nicolas FEDERENKO, Renaud GAUTIER, Yves PICQUET....

Nombre de ses réalisations se firent dans les monuments classés avec des architectes du service départemental des Monuments Historiques (J.F LAGNEAU, M.S. DE PONTHAUD, CHOUINARD, LEFEVRE, LISCH, B. MOUTON, PERROT, RONSERAY...)